CSSF_circular_20-747_v2.png

AML-Automatic Report

Reporting Automatique pour la conformité LBC/FT

Conformité à la Circulaire CSSF 20/747

La loi du 25 mars 2020 transpose certaines dispositions de la 5e directive LBC de l'UE en droit luxembourgeois et instaure un système central de récupération électronique des données concernant les comptes de paiement, les comptes bancaires IBAN et les coffres-forts détenus par les établissements de crédit au Grand-Duché de Luxembourg.

Libérez-vous des contraintes liées à la soumission de vos rapports au système central de récupération électronique de données de la CSSF avec une solution plug-and-play qui ne nécessite pas la soumission de vos données à un tiers autre que la CSSF.

AML-Automatic Report extrait les données requises depuis votre Core-Banking et automatise entièrement le processus de filtrage, de validation et de soumission à la CSSF, afin que vous puissiez fonctionner en totale conformité avec la nouvelle réglementation. Aucun développement requis, aucun investissement lourd, juste une solution plug-and-play pragmatique qui s'installe et se configure facilement au sein de votre infrastructure informatique.

Extraction des données de compte directement ou par des requêtes personnalisées à l'aide de fichiers CSV / TSV

La solution AML-Automatic Report peut soit utiliser une connexion directe à n'importe quelle base de données relationnelle pour extraire les données de compte ou simplement importer des fichiers TSV / CSV. Lors de l'utilisation d'une connexion directe, une instruction de sélection personnalisable est exécutée sur la base de données source, intégrant rapidement la solution. Lors de l'utilisation de l'importation TSV / CSV, les données doivent être extraites du système bancaire central et générées dans un fichier TSV qui sera utilisé comme source de données pour générer le rapport.

Validation automatiquement des rapports via l'outil de validation CSSF et du validateur intégré

La CSSF fournit un outil de validation du contenu des fichiers avant de soumettre le rapport à ses services. L'exécution de cet outil est automatiquement effectuée par la solution AML-Automatic Report et, en cas de détection d'erreurs, le rapport généré par cet outil est envoyé à une adresse email interne pré-configurée.



Avant d'exécuter l'outil de validation CSSF, la conformité et l'intégrité des données sont pré-vérifiées par le validateur interne d'AML-Automatic Report, effectuant la normalisation des données et la création des rapports d'exécution plus lisibles en cas d'échec. Le validateur interne prend en charge les erreurs et les niveaux d'avertissement en fonction de la date de création du compte, et peut exclure les comptes avec des avertissements du rapport final.

Renouvellement automatiquement des paires de clés pour le chiffrement et la signature des rapports

Chaque banque doit enregistrer sur la plateforme CSSF ses clés pour le chiffrement et la signature des rapports. Le processus d'inscription est automatiquement effectué par la solution AML-Automatic Report laquelle prend également en charge le renouvellement automatique des clés à une fréquence configurable.

Obfuscation automatique des données de production pour les environnements de test

Chaque fois que les données de test ne sont pas facilement accessibles, la solution AML-Automatic Report est capable de lire les données de production, de les valider puis de masquer les données avant de générer le rapport qui sera envoyé à la CSSF. Ce faisant, il est possible de valider les données de production sans jamais envoyer de données sensibles à la CSSF dans les environnements de tests.

Gestion des identifiants de compte anonymes avec l'enrichissement des rapports d'état CSSF

Chaque banque doit associer un identifiant anonyme à chaque numéro de compte avant d'envoyer le rapport à la CSSF. Lorsque la CSSF envoie l'état d'exécution d'un rapport soumis, le compte est identifié par cet identifiant anonyme, ce qui le rend moins lisible. La solution AML-Automatic Report est en mesure d'enrichir le rapport d'état renvoyé par la CSSF en ajoutant les numéros de compte d'origine avant d'envoyer le rapport par email en interne.

Configuration des types de clients, des types de titulaires de compte, des administrateurs, des représentants et des modèles de procuration

Tous les types d'objets sont entièrement configurables par des expressions régulières pour garantir que chaque partie, chaque compte et chaque relation renvoyée par l'instruction de sélection soit correctement interprétée.

Configuration des protocoles d'exclusion pour les comptes qui ont été récemment enregistrés

Lorsqu'un compte a été récemment créé et que toutes les informations ne sont pas disponibles lors de la création (Ex. les numéros de TVA pour les entreprises), les informations manquantes peuvent être stockées en tant que «sous enregistrement» jusqu'à ce que le client reçoive le numéro final. Pour éviter le rejet par l'outil de validation CSSF, il est possible de configurer un délai et lorsqu'un compte présente des erreurs et a été créé avant ce délai, les erreurs sont considérées comme des avertissements et ne sont pas transmises à la CSSF. Par exemple, si vous définissez un délai de 20 jours, cela signifie que vous avez 20 jours pour terminer l'enregistrement du compte dans votre core banking. Après ce délai de 20 jours, si les données ne sont pas encore présentes, une erreur sera générée et les données devront être corrigées.

Envoi d'information par email lorsque votre rapport est soumis avec succès ou s'il contient des erreurs

Tous les jours, la solution AML-Automatic Report tente de générer et de valider un rapport jusqu'à 18h00. En cas d'erreur, les e-mails sont envoyés à une fréquence configurable à une adresse e-mail interne jusqu'à ce que les problèmes soient résolus. A 18h00, si toutes les erreurs ont été corrigées, le rapport est alors automatiquement soumis à la CSSF et l'état d'exécution est envoyé à une adresse interne.

Contactez-nous

Découvrez comment nous pouvons faire de votre entreprise

plus agile, plus compétitif et plus performant.

Titre

Info: L'adresse e-mail non professionnelle (par exemple, GMail, Yahoo !, etc.) sera rejetée.